La fresque d'Orgeval, symbole du renouveau

Une rénovation urbaine peut parfois en cacher une autre. Engagé depuis 2009 dans un vaste chantier Anru, le quartier Orgeval a retrouvé cette semaine sa fresque artistique, rue du Docteur Schweitzer.
+
  • Avec la nouvelle fresque, la façade du 49, rue du Docteur Schweitzer s'est offerte une seconde jeunesse.
    Avec la nouvelle fresque, la façade du 49, rue du Docteur Schweitzer s'est offerte une seconde jeunesse. (© l'Hebdo du Vendredi)
  • Visite des panneaux-photos retraçant l'histoire de la fresque.
    Visite des panneaux-photos retraçant l'histoire de la fresque. (© l'Hebdo du Vendredi)
  • Avec la nouvelle fresque, la façade du 49, rue du Docteur Schweitzer s'est offerte une seconde jeunesse.
    Avec la nouvelle fresque, la façade du 49, rue du Docteur Schweitzer s'est offerte une seconde jeunesse. (© l'Hebdo du Vendredi)
  • Visite des panneaux-photos retraçant l'histoire de la fresque.
    Visite des panneaux-photos retraçant l'histoire de la fresque. (© l'Hebdo du Vendredi)

Initialement réalisée en 1988 sur le mur de l'immeuble situé au 49 de la rue du Dr Schweitzer par les artistes Marie-Pierre Gabeur, Frédérique Faraüs et Marc Geranton, l'oeuvre monumentale avait complètement disparu suite à des travaux d'isolation sur le pignon du bâtiment. Aujourd'hui, dans le cadre de l'opération Orgeval (re)fait le mur et après une forte mobilisation des habitants du quartier et le soutien de la Ville de Reims, Reims Habitat, l'Association des Maisons de Quartier ainsi que l'appui de mécènes comme Eiffage et GrDF, une nouvelle fresque a été recréée sur le même mur, et inaugurée vendredi dernier. Pour la réalisation de cette nouvelle oeuvre, trois artistes locaux ont été choisis : Marie-Pierre Gabeur, une nouvelle fois, Emmanuel Serpe et Najime Hocini. Ce dernier, en collaboration avec le collège Colbert, a au demeurant travaillé avec plusieurs élèves de l'établissement sur la fresque, dans le cadre d'un atelier d'arts plastiques. « C'est notre professeur d'arts qui nous a parlé du projet. Ça nous a tout de suite plu car c'était l'occasion de participer nous aussi au renouveau du quartier », souligne Alexandre, l'un des collégiens ayant pris part à l'atelier l'an passé. A ses côtés, Walid, Sidi-Mohamed et Dylan, ont tous participé au projet et en gardent un excellent souvenir : « Travailler sur la fresque, ça nous a permis de nous initier vraiment à l'art, du graff notamment, avec Najime. On a tous travaillé dans une bonne ambiance en se disant qu'on faisait quelque chose de bien pour le quartier. »
A l'heure de l'inauguration, la maire de Reims, Adeline Hazan, a tenu à saluer le « remarquable travail fourni par les artistes mais aussi de tous les acteurs de la réhabilitation d'Orgeval. Cette oeuvre fait un bon entre le passé et l'avenir ; ce qui est très important car une réhabilitation peut être vécue comme un traumatisme si on oublie les racines passées du quartier, ce qui n'a pas été le cas avec cette fresque ». Marqueur culturel fort du quartier, cette réalisation picturale a donc été conçue pour respecter le passé tout en représentant le présent et l'avenir d'Orgeval, en pleine restructuration et redynamisation.

 

 

__________________________________________________________________________________________________________

Orgeval (re)fait le mur

 Jeudi 13 Octobre, Reims habitat a fêté ses 90 ans au cœur du quartier Orgeval, devant la fresque du 49 Schweitzer. Tous les habitants du quartier étaient conviés pour le dévoilement du projet « Orgeval (re)fait le mur ».

 Les travaux d’isolation engagés sur l’immeuble du 49 Schweitzer vont faire disparaître la fresque présente sur le pignon de l’immeuble depuis plus de 23 ans. Mais il ne s’agit pas là de la fin de l’histoire ! La fresque d’Orgeval fera encore parler d’elle !  Orgeval (re)fait le mur mobilisera encore une fois les habitants du quartier, qui seront acteurs dans l’élaboration et la réalisation de l’œuvre dans les prochains mois.

 Au programme, une fanfare ultra dynamique, un échassier et une distribution générale de ballons et t-shirts pour égayer cette manifestation. Ce fut un véritable succès, les habitants ont répondu présents en nombre, ainsi que les collégiens pour prendre part à ce moment de fête.

 

 

_____________________________________________________________________________________________________________________

société > reims Aménagement

Jardinage et verdure à Orgeval

  • Le potager, un vrai poumon vert au milieu des habitations.
    Le potager, un vrai poumon vert au milieu des habitations. (© Jacques Driol)

Parce que la rénovation urbaine n'est pas seulement synonyme de construction et de réhabilitation d'immeubles, c'est une initiative toute « naturelle » qui vient de voir le jour en cœur d'îlot dans le quartier Orgeval. A proximité du 49 de la rue du Docteur Schweitzer, ce sont en effet un parc fermé (dédié à près de 250 habitants) mais aussi un jardin partagé de 13 parcelles (La Jardinière Bio) qui ont vu le jour. Deux espaces de convivialité, de détente et facteurs de lien social entièrement mis à disposition des locataires du secteur et dont la création a notamment été rendue possible via le Contrat Urbain de Cohésion Sociale (CUCS) mais aussi grâce aux réunions de concertation organisées en vue de la résidentialisation du quartier.

 

 

 

Association des Maisons de quartier

Dans chaque quartier, des structures de proximité vous accueillent et vous proposent des activités.

Les Maisons de quartier sont des établissements ouverts à tous : petite enfance, jeunesse, adultes, seniors. On peut y pratiquer toute sorte d'activités : socioculturelles, culturelles et sportives.

C’est quoi une Maison de quartier ?

Une Maison de quartier est une structure ouverte à tous où bénévoles et professionnels développent des projets d'animation pour répondre aux besoins des familles et des différentes populations, du tout-petit au senior. Une Maison de quartier élabore et réalise son projet d'animation de territoire en favorisant la participation des habitants, en lien avec d'autres acteurs sociaux, éducatifs et culturels.


L'Association des Maisons de quartier de Reims

Les Maisons de quartier sont regroupées au sein d'une même association qui permet une cohérence de l'ensemble et une mise en réseau des structures et des acteurs à l'échelle de la ville. L'association des Maisons de quartier de Reims est soutenue financièrement par de nombreux partenaires, en particulier la Ville de Reims, la Caisse d'Allocations Familiales, le Conseil Général, l'Etat. Affiliée à la Fédération des Centres Sociaux et Socio-Culturels de France, des partenariats se développent également avec la Fédération Régionale des Maisons des Jeunes et de la Culture de Champagne-Ardenne. Elle est agréée association de jeunesse et d'éducation populaire, association sportive ainsi que pour des interventions en milieu scolaire.

Les Maisons de quartier sont aussi des espaces de rencontres et d'échanges avec d'autres habitants.

Les Maisons de quartier et espaces de la Ville de Reims :

  • Orgeval ( Espaces Poincaré, Schweitzer)